Boost #4. L'obstacle, échec ou opportunité ?

Savez-vous qu’il existe près de 40 synonymes au mot obstacle, seulement 8 au mot atout, 7 au mot opportunité ? Dingue, non ?


Dans la vie d’un entrepreneur, pas un jour ne passe sans la survenance de problèmes ou de préoccupations. C’est son quotidien et c’est d’ailleurs le quotidien de la toute grande majorité d’entre nous. C’est NORMAL, la vie n’est pas un long fleuve tranquille, on s’ennuierait tous n’est-ce pas ?? Et puis résoudre nos problèmes nous aide à avancer, à apprendre, à nous dépasser et nous apporte au final de la satisfaction.


Ceci étant dit, nous sommes tous différents face à la survenance d’un problème. Aussi grandes et graves, aussi petites et insignifiantes soient-elles, face aux épreuves de la vie, nous réagissons tous de manière très personnelle et donc différente car nos réactions face à l’adversité sont fortement influencées par notre vécu, notre caractère, nos valeurs, nos centres d’intérêts, notre état émotionnel et aussi notre état d’esprit.

Certains individus ont développé ce qu’on appelle de la résilience, cette capacité à rebondir face à l’épreuve, et transforment le plomb en or à chaque occasion. Thomas Edison, Charlie Chaplin, Walt Disney, Jack Ma, J K Rowling, James Dyson….font partie de ces gens-là. Par leur immense capacité à rebondir face à l’adversité et grâce à leur résilience forte, ils ont profondément marqué l’histoire.


Qu’ont donc ces personnes en commun ? Que pouvons-nous apprendre d’eux ?

Leur point commun n’est certainement pas la nature du problème, ils ont chacun expérimenté des épreuves dans des domaines totalement différents. Ils n’ont pas non plus réussi du premier coup. Leurs succès ne sont pas à imputer au hasard ou à la chance, même pas aux études et surtout pas à leurs origines sociales. La preuve en quelques chiffres :


La recette de cette potion magique est à trouver en eux car ils exploitent tous une qualité commune et essentielle : la persévérance. Ils n’ont jamais abandonné. Ils ont tous choisi de considérer les coups durs comme autant de mises à l’épreuve et jamais comme des murs insurmontables.


Ils partagent aussi d’autres atouts qui ont permis de renforcer leur persévérance :

  • Une vision claire de ce qu’ils voulaient ;

  • La détermination de dépasser leurs plus grandes frustrations devant l’échec sans laisser le jugement des autres saper leur confiance en eux ;

  • La croyance profonde que rien n’est impossible ;

  • L’audace, la créativité et l’ingéniosité nécessaires pour transformer les difficultés techniques en prouesses, inventions et innovations brillantes.


D’autres perçoivent chaque écueil de la vie comme un mur insurmontable et réagissent par le déni, la réaction de l’autruche, la résistance sauvage ou le découragement selon l’affinité si le problème est trop grand à leurs yeux. Et quand résoudre le problème devient à son tour un problème car il est perçu comme une mission impossible, on est face à un obstacle, à une difficulté majeure voire un empêchement total d’avancer vers l’objectif fixé.


Voici une liste non exhaustive des obstacles recensés auprès de mes clients, de mes relations et de ma propre expérience que j’ai classés en 3 catégories :

  • Les peurs : d’exister, de se montrer, de manquer, de réussir, d’échouer, de quitter sa zone de confort, de plaire, de déplaire, peur de dire non, peur de dire oui

  • Les comportements d’auto-sabotage : procrastination, dispersion, dévalorisation, mauvaises habitudes, mode pilote automatique, croyances limitantes,…

  • Les manques : de confiance en soi (et complexe de l’imposteur), de structure, de discipline, d’objectifs clairs, de vision, de volonté, de détermination, de persévérance, de courage, de motivation, de communication, d’empathie, de compétence, de temps, d’argent ou d’autres ressources matérielles, de créativité, d’idées, de limites, de support, d’engagement personnel.

La liste est méga longue...


Mais avez-vous vu le point commun de tous ces obstacles ? NOUS ! TOI ! MOI ! Et rien d’autre. RIEN ! Même le manque de ressources matérielles dépend souvent de nous et de la manière dont nous fonctionnons. Notre cheminement, notre évolution et nos succès ne dépendent que de nous, de notre nature, de notre caractère, de notre perception des choses et des réactions que nous y apportons. Nous sommes nos propres freins à surmonter nos problèmes !

Bref, l’obstacle est une pierre sur la route que l’on choisit d’ignorer, de craindre ou bien de saisir comme une opportunité. Nos excuses ne sont finalement que des justifications de notre choix d’ignorer l’épreuve en se plongeant naïvement la tête dans le sable en attendant que le problème se résolve tout seul (ce qui n’arrive quasiment jamais) plutôt que d’affronter.



Alors c’est certain, nous ne sommes pas tous nés avec le même capital émotif et réactif, le même sang-froid, la même capacité à prendre du recul ou à ne pas paniquer. Mais si notre cerveau nous laissait un temps de réflexion pour choisir une manière adéquate de réagir, que choisirait-il ?


Cet article vous a-t-il plu ? Partagez-le !

Vous souhaitez réagir ? N’hésitez pas !

Vous avez d'autres obstacles non cités, vous aimeriez trouver des solutions ? Partagez les avec nous !!! Les parasitages à la réussite de l’entreprise sont … mon dada 😊


A suivre, une série d’articles traitant individuellement des obstacles cités et de leurs solutions.


From stress to success, assurément !


Laetitia





42 vues

Posts récents

Voir tout